Super Nes une console mythique

La Super Nintendo Entertainment ou appelé couramment Super Nes est une console de salon 16 bits sortie en 1990 du constructeur nippon. La console de quatrième génération est commercialisée pour faire concurrence à Megadrive de Sega, qui était populaire à l’époque. Une nouvelle version baptisée Super Nes 2 est sortie quelques années plus tard au Japon tandis qu’une version redessinée est en vente en Amérique du nord en 1991 et en Europe en 1992.

Description de Super Nes

Les consoles asiatiques et américaines ne se ressemblent pas à l’extérieur mais leur fonctionnement intérieur est la même. Elles sont compatibles aux mêmes jeux et mêmes manettes et donnent toutes les deux un signal video NTSC 60 hz. Super Nes est dotée d’un processeur 8 bits 65C816, d’un Ram de 128 Kio et d’un Ram vidéo de 64 Kio. Elles produisent jusqu’à 256 nombres de couleurs avec son PPU 16bits. Elles proposent également 4 plans de scrolling et 8 modes graphiques dont le plus réputé est le mode 7. Elles sont équipées en outre de plusieurs processeurs audio 16 bits et 8 bits ainsi que d’un synthétiseur musical et des effets acoustiques. Le Ram audio est de 64 Kio. Les consoles sont livrées avec deux ports manettes, un port d’extension 8 bits. Et il est possible de mettre de processeurs supplémentaires comme Cx4, Super FX… D’autres accessoires viennent s’ajouter à Super Nes tels que le Super Scope livré avec le titre Nintendo Scope 6, la souris semblable aux souris classiques (utile dans le jeu Mario paint et dans quelques autres titres), le Super Game Boy (permettant de lire les titres Game boy), les adaptateurs (dont certains exigent une cartouche pour fonctionner), Super Advantage (une manette spécialement conçue pour les jeux d’arcade). On retrouve également parmi les accessoires vendues seulement au Japon des cartouches, des adaptateurs ainsi que Satellaview (un accessoire à fixer sous la console qui permet le téléchargement des jeux et le jeu en réseau avec d’autres joueurs).

super-nes-retour

La popularité de Super Nes

Cette console appelée aussi Super Famicon dans l’archipel nippon est vendue à 210 euros environ lors de sa sortie. Les 300 000 unités sont écoulées à quelques heures. Beaucoup d’écoliers japonais ont séché ce jour-là et des milliers de grandes personnes ont aussi pris de congé. Ce phénomène a provoqué un tel chaos que le gouvernement craignant une émeute a décidé que les consoles doivent sortir les week ends seulement. La Super Nes est classée comme la console la plus vendue de sa génération avec plus de 49 millions de vente à l’international. Mega drive, quant à elle, arrive en deuxième position avec une vente de 40 millions environ dans le monde. Innovante, la Super Nes permet déjà à l’époque le jeu en ligne multi joueur avec Satelllaview ainsi que le visionnage de vidéos en ligne. On lui doit le départ de plusieurs licences comme Donkey Kong Country, Chrono Trigger, F-Zero, Secret of Mana, Super Castlevania IV, Super Mario Kart, Super Mario All-Stars, Super Mario world, Super Street fighter II, Zelda et beaucoup d’autres. Grâce à elle, Mario et Bowser ont aussi fait une alliance…