Ce que l’on sait sur la nouvelle version 3310 de Nokia

Nokia a annoncé au MWC 2017 la sortie d’une version modernisée de son légendaire 3310 de la fin des années 90 pour le second semestre de cette année. Ce produit qui joue visiblement la carte de nostalgie sera vendu pour la somme de 49 euros. Cette fois, ce n’est pas le constructeur finlandais qui conçoit ce modèle, il l’a confié à l’un de ses partenaires HMD, qui l’a fait fabriquer par une entreprise basée en Chine.

Le design du nouveau Nokia 3310

Si tout le monde croyait l’enseigne enterré, elle renaît de ses cendres en commercialisant deux smartphones, la Nokia 3 et 5 et ce modèle rafraîchi du téléphone mythique du début des années 2000. La version repensée se décline en trois ou quatre coloris : gris, jaune, rouge, et bleu clair. Si le fabricant essaie de lui donner ce petit air d’antan avec ses touches et son écran, il connaîtra des améliorations plus ou moins significatives avec son design à bord plus arrondis, son capteur photo de 2 Méga pixels, la possibilité de l’ajout d’une carte micro SD de 32 Go et une trentaine d’applications préinstallées dont une nouvelle version de Snake. Celle-ci sera plus colorée et plus moderne.  Le téléphone se démarque également de son aîné par la finesse de sa coque et son écran en couleur plus large de 2,4 pouces. Et à la différence de son ancêtre, il peut se connecter à l’internet  comme la plupart des téléphones basiques commercialisés de nos jours. Par ailleurs, son poids est également revu à la baisse. Enfin cerise sur le gâteau, il gagne en autonomie comparée aux Smartphones de notre époque. Selon les dires de son fabricant, la batterie du nouveau modèle pourrait tenir 22 heures en communication, une cinquantaine d’heures si on écoute les MP3 et une trentaine de jours en veille. Une autonomie extraordinaire si on s’en tient aux propos du constructeur.

nokia-3310-nouveau-reedition

Que faut-il penser de ce modèle remastérisé ?

Un petit mot d’abord concernant son prix. Si on ne regarde pas les fonctionnalités et le côté « souvenirs » du téléphone, on pourrait acquérir des téléphones made in china d’entrée ou de milieu de gammes mieux équipées et moins coûteux qu’à ce prix-là. On pourrait également s’interroger sur la solidité du boîtier. L’original 3310 qui a affiché une vente de 126 millions d’exemplaires est réputé pour son caractère robuste, résistant aux chocs, et son autonomie qui dure plusieurs jours. Or, le fin boîtier en plastique du nouveau modèle ne présage pas de robustesse aux moindres imprudences.  Quoi qu’il en soit, on pourrait acheter ce nouveau Nokia pour se faire plaisir avec un modèle simple, ou pour en faire un téléphone de remplacement, ou encore pour offrir en guise de cadeau tendance à ses aïeux. Pour ceux qui n’ont pas connu la fascination pour l’éminent modèle de l’année 2000, il était alors le premier appareil mobile grand public. Son design, son rapport qualité/prix, ses fonctionnalités font tabac à l’époque. Rares sont alors les téléphones équipés d’une calculatrice, chrono, fonction de rappel, jeux, une trentaine de sonneries, un vaste répertoire de 250 contacts, des SMS de plus de 160 caractères… Et à cela, il allie une bonne autonomie et une réputation « d’incassable ». Reste à prouver alors si la nouvelle version serait à la hauteur de la performance de son aîné tout en bénéficiant de nouvelles fonctionnalités. En ce moment c’est la course aux rééditions, quoique chez Nintendo on aime avant-gardisme, si vous aussi êtes avant-gardiste, allez voir par là.