Nier Automata revue

Le Nier original était un joyau méconnu qui a fait l’objet d’un véritable culte après son lancement. L’attente d’une suite est assouvie avec la sortie de Nier Automata, signé Platinum Games qui sortira en France le 10 mars 2017 sur PS4 et PC. Le titre se déroule dans le même univers apocalyptique que son aîné, en perpétuant la tradition d’immersion profonde. Il raconte une guerre entre les humains et les machines d’un autre monde.

Présentation du jeu

Dans ce jeu RPG tentaculaire, le joueur entrera dans la peau d’une féroce androïde nommé 2B en tenue sexy. Le titre plonge immédiatement le joueur dans la bataille d’une narration post-apocalyptique après l’introduction. Le scénario se déroule dans les milliers d’années à venir. L’invasion des hordes de robots a forcé les hommes à abandonner la planète terre. En fuyant vers la lune, ils comptent sur une élite d’androïdes nommés Yohra, pour une dernière tentative permettant d’exterminer les envahisseurs et regagner la terre.   

Prises en main du jeu

Soulignons d’abord que cette version a l’avantage de proposer des sous-titres et des menus traduits dans son intégralité en français. Après la mise en place de base de l’univers du jeu, le joueur sera immédiatement projeté dans une séquence d’ouverture brillante et inattendue de style « shoot them up ». Le premier niveau offre des frissons et exige de dextérité pour s’échapper aux boulettes qui remplissent l’écran et pour tuer les contrevenants. Après l’entrée en matière frénétique, le jeu enchaîne à travers le complexe industriel, où le soldat humanoïde à l’apparence féminine 2B finira par être « rebooté » et ne retrouvera conscience qu’au quartier général des Yohra. Nier Automata commence à montrer sous son vrai jour à ce moment-là. En quittant la cabine dans l’univers flottant, 2B peut explorer l’entourage avec une armée d’androïdes en attente de leur mission l’environnement. Elle va partir en raid contre une usine cachant un gigantesque robot… On retrouve des composantes RPG, des objets à récolter, des items cachés dans les environs de la chambre blanche de la colonie futuriste. Ces items permettent de faire évoluer son arsenal. Après un parcours bringuebalant vers la planète terre, 2B et son compagnon 9S s’écrasent sur le toit d’un immeuble. En assainissant le rez-de chaussée où rodent les droïdes sentinelles volantes, 2B et 9S vont sortir de l’immeuble pour trouver des rues complètement recouvertes par la végétation. L’environnement a attiré les sangliers et un troupeau original. En se servant de son épée, on élimine les robots entourant le terminal rougeoyant. En continuant d’explorer chaque nouvelle zone de Nier, on trouve de nouvelles matières qu’on peut fabriquer, des items de guérison, plus de robots à vaincre. Après avoir perdu 9S, le joueur arrive dans une petite ville. A ce point, on atteint un certain niveau de jeux après les quêtes annexes … Non sans avoir recommencé plusieurs fois le jeu avant d’arriver à ce niveau-là.

nier-automata-test

Une bande-son envoûtante accompagne le joueur tout au long de Nier. Dans ce spin-off, il n’y a pas un large éventail de combo, en revanche, il y a deux ensembles d’armes. Côté graphique et jouabilité, Nier Automata est magnifique à regarder et affiche une fluidité exceptionnelle. Les contrôles sont simples. En bref, l’histoire est savamment conçue dans la façon où le joueur peut percevoir les protagonistes et le monde qui l’entoure. Elle offre une course folle du début à la fin et fait varier les plaisirs à mesure qu’on avance.