i.Con un préservatif connecté

La création d’objets connectés est sans limite. La preuve, la société britannique British Condoms , spécialiste de préservatifs, va commercialiser un anneau connecté pouvant indiquer les performances sexuelles de son utilisateur. La température du corps, le nombre de va-et-vient, la circonférence du pénis, la durée du coït, les calories brûlées, les diverses positions pendant les actes, tout est indiqué dans l’anneau qu’on peut glisser dans le préservatif. L’appareil i.Con facturé à 70 euros environ fait déjà l’objet d’une commande de 90 000 Britanniques.

Le préservatif intelligent

Ce nouvel objet connecté avec une approche décalée est en fait un anneau qui possède des nano puces. Il suffit de le mettre dans n’importe quel préservatif pour connaître les statistiques de ses ébats sexuels. La marque indique que l’objet convient à toutes les tailles car sa circonférence est modulable et qu’il est aussi très léger. En outre, il n’altère pas les sensations de son utilisateur. Comme tous les anneaux classiques, il n’est pas doté d’un écran. Pour qu’il puisse fonctionner, il nécessite la connexion à un smartphone ou à un ordinateur via l’application Compagnon (pour IoS et Androïd). Cet appareil résistant à l’eau possède une autonomie de six à huit heures environ. Le port micro- USB intégré sert à recharger cet accessoire qui a une garantie de 1 an.

i.con-preservatif

Que contiennent les données enregistrées par les nanopuces ?

Pour ceux qui aiment compter les parties de jambes à l’air, sachez que cet appareil indique leur nombre clairement. Il fait également connaître tout ce qui a trait à l’acte sexuel via ses capteurs sensoriels : la vitesse moyenne du rapport, le nombre des accouplements effectués par l’utilisation de l’i.Con, la température de son corps, la détection des MST comme la syphilis, la chlamydia et même la taille de l’outil du Monsieur pendant l’acte. Sans oublier les calories consumées. Le petit objet permet ainsi d’en finir avec les tabous liés à l’exploit sexuel. Pour les hommes les plus curieux, il permet d’enregistrer les variables les plus inattendues, des données utiles pour booster leur égo, le cas échéant. D’autant plus que la sensation du plaisir n’est pas diminuée. Si les statistiques indiquées satisferont le possesseur de l’i.Con, il lui est possible de publier ou de partager sa performance dans le monde entier. Et le site souligne que cela se fait d’une façon anonyme. Il fait ainsi savoir que les résultats enregistrés de British Condoms peuvent être partagés ou non avec ses amis ou avec le monde entier (histoire de battre le record du monde en ébats sexuels). L’utilisateur est aussi en mesure d’accéder aux statistiques générales d’une manière anonyme et de comparer la sienne avec d’autres utilisateurs du monde entier. Bref, une course à la performance de plus épicée qui ravira certainement les Messieurs qui souhaitent optimiser leurs exploits sexuels. Si vous craquez pour l’anneau pénien, sachez que pour le moment il n’est disponible qu’en Grande-Bretagne. Mais vous pouvez patienter avant la fin de l’année pour sa commercialisation en France et dans les autres pays.